Un Effort de Coopération International

datetime May 28, 2015 2:00 PM

v2_language

Je commencerai par souhaiter bienvenue au public Français de quel je viens tout récemment de découvrir que j’en possède. Il me remplit de fierté de connaître que les légendes de mon incroyableté ne s’arrêtent pas sur les bornes politiques, linguistiques, ni même océaniques. Je vous remercis pour votre adulation, et je vous assure que ces contes ne sont d’une partie miniscule du vrai étonnance que j’en offre ici.

De rien.

Celà dit, tournons-nous au sujet principal. Deux semaines passés, je me suis trouvé contacté par un certain Mr. Anaris, représentatif du communauté d’Infinity en France, qui m’a enquêté s’il existait la possibility de produire une version Française de mes cartes d’objectifs classifiés. Je doute qu’il le connaissait à ce moment, mais ton hôte se compte parmi les rangs de la populace frissonant du Canada; de plus, il est né dans l’enclave exotique et mystérieux du Québec, où les sauvages habitants l’ont enseigné leur système primitive de sifflets et clics, ce qui se descend jadis du temps avant les premier Canadiens ont accueillis, imités, et finalement mangés les premiers colons Français. La dialècte d’aujourd’hui n’a plus qu’un similarité passant au véritable langue du France, mais ça suffit pour communiquer les grands idées si c’est aidé par des gestes de mains assez descriptifs.

Alors, présenté avec cette requête, Spud était en fait très excité d’en participer. La famille Anglophone du Spud a fui leur province d’origine en 1995 en face d’un effort, heureusement échoué mais réel au temps, de recouvrir le Québec d’un dôme de verre et le lancer vers l’espace, là où les influences du sale Anglais ne pourraient plus infiltrer leur culture. Depuis cette fugue géographique, Spud se trouve de quelques pauvres opportunités par année d’en pratiquer sa langue auxiliaire– un nombre qui se réduit encore plus en temps récents avec le boycottage par Mr. Yaum du Rhode Island à cause de leurs lois inflexibles concernant la fraternisation avec les huîtres– ce qui se traduit à une fugue graduelle de mon vocabulaire Français au cours des décades passants.

J’ai travaillé avec Mr. Anaris à traduire les objectifs classifiés en Français (en fait, ma propre contribution à la traduction des cartes était minime à l’extrême; ma maitrise de votre langue reste purement fonctionnel, manquant la poésie et la fluidité qui caractérisent mes écrits Anglais); il m’a fourni un premier brouillon que j’ai inséré à ma modèle. La communauté du Bureau Aegis a ensuite pris plus d’une semaine à polir et nettoyer la language de ce prototype, résultant finalement à une version avec qui ils semblent satisfaits.

Je fus surpris de combien j’ai aimé l’expérience de travailler sur ce project hors de ma langue familiaire. Ca fait dix ans depuis que j’ai eu la nécessité d’assembler plus d’une phrase ou deux à la fois dans votre langue, et malgré l’érosion de mon vocabulaire (ce qui me nécessite à dactylographier à l’aide constant du petit-fils de Mr. Larousse), j’étais surprise qu’il me restait quand même la plupart de ma grammaire. Après deux semaines de cet effort, ma vitesse d’écriture Française s’est amélioré au point que je fais de construire ce poste en moins de trois heurs! Vraiment, je me suis presque redevenu Québecois au cours de ce travail. 😉

Et maintenant, après de tout l’effort que notre commitié a mis à ce projet, j’ai un beau cadeau à vous livrer, mon public Français: un ensemble de cartes d’objectifs en votre langue, traduits par les mains plus habiles que les miens, et disponibles dans une variété de couleurs et formats. Si vous vous rendez au fond de ma nouvelle page d’Outils d’Infinity, vous trouverez dix PDFs imprimables selon vos préférences de couleurs, de papier, et de manchons en plastique, aussi bien qu’un ensemble de liens au site PrinterStudio.com où les paresseux comme moi puissent acheter des jolies piles de cartes imprimés. Customeeple ne vous croit peut-être pas digne d’un paquet de rectangles aux coins rondés, mais soyez assuré qu’entre moi et mes assistants à Hong Kong, cette insulte sera corrigé.

Je veux remercier Mr. Anaris et son associé Mr. Ulrick (qui sont, au fait, à mi-chemin d’un projet beaucoup plus grand au Bureau– de traduire tous les règles de N3 en leur propre langue) pour avoir initié ce projet que j’ai vraiment joui d’en participer. Je suis soulagé qu’une des nombreuses barrières qui empêchent les multitudes du monde de recevoir et apprécier mes oeuvres étonnants s’est enlevé.

C’est une bonne chose que vous avez fait ici, Messieurs; pas seulement pour vous-mêmes, mais pour l’amélioration de la race humaine entière, qui se s’est rapproché un petit peu plus a l’Idéal de Spud.

Merci, et je fais confiance que l’histoire vous pardonnera.

-Spud

4 thoughts on “Un Effort de Coopération International

  • Guilllaume Juneau

    Well, that was both funny and painful to read. Thanks for this ressource. You know, volunteer work really suits you!

    P.S. Oysters are *not* your friends. Do *not* trust them. Laws exist for reason.

    [Reply]

  • Captain Spud [Post author]

    Je suis excité que j’ai découvert une nouvelle façon de vous causer la douleur. <3

    [Reply]

  • Leave a Reply